Livraison gratuite sur commandes de 75$ et plus! Livraison gratuite sur commandes de 75$ et plus!
Appeler
450-687-5573
Contact
boutique@lamaillerie.ca
Store info

Lundi - Mardi - Mercredi, 9:30-17:00

Jeudi : 9:30 - 20:00

Vendredi : 9:30 - 18:00

Samedi, 9:30-17:00

Dimanche : 12:00 - 17:00

Directions

3986 Desserte S, Autoroute 440, Laval, QC, H7T 2H6

3986 Desserte S, Autoroute 440, Laval, QC, H7T 2H6

Lundi - Mardi - Mercredi, 9:30-17:00

Jeudi : 9:30 - 20:00

Vendredi : 9:30 - 18:00

Samedi, 9:30-17:00

Dimanche : 12:00 - 17:00

·

Voyager en avion avec des AIGUILLES À TRICOTER OU DES CROCHETS

·

Plusieurs d’entre vous se posent la question suivante :


Lorsque je voyage, puis-je apporter mes aiguilles à tricoter, mon crochet en cabine ? Oui et non.


J’ai effectué quelques recherches sur Internet pour essayer de trouver une réponse.


Au Canada

Selon, l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA), les aiguilles à tricoter et les crochets de toute taille et de tout type de matière (p. ex., plastique, aluminium, bambou) sont permis dans les bagages de cabine et les bagages enregistrés.


Aux USA :

Selon le TSA (Transportation Security Administration, département de Homeland Security créé depuis les événements du 11 septembre 2001), les aiguilles à tricoter droites, double-pointes, circulaires, en bois, en bambou, en métal ou en plastiques sont permises en cabine et bagages enregistrés lors de vols domestiques.


Par contre, en Europe, c’est moins clair. Selon Europ-assistance, les aiguilles à tricoter et les crochets sont  interdits en cabine parce qu’ils sont considérés comme des objets pointus et tranchants et doivent être placés dans les bagages enregistrés.


Plusieurs blogues mentionnent que des Aiguilles en bois semblent moins menaçantes que celles en aluminium ou en inox. A vous de décider...


Peut importe où vous voyager et peu importe la règlementation en vigueur, c’est la personne qui inspecte votre bagage à main qui a le dernier mot !


Pour ma part, je voyage depuis plusieurs années et je n’ai jamais eu à renoncer à mes aiguilles à tricoter.


Dernièrement, je suis revenue d’Italie et mes aiguilles en métal ont « passé ». J’ai pu tricoter de Rome à Montréal sans problème.


Permettez-moi quelques conseils.


Vérifier les items permis auprès de votre compagnie aérienne ou de l’aéroport d’où vous partez.


Préparez-vous à la possibilité de vous faire retirer vos aiguilles.


Pour préparer votre tricot, placer un fil de sécurité sur l’avant-dernier rang de votre travail. Comme ça, si on vous enlève vos aiguilles, votre tricot demeure intact.


Transférer votre travail sur des aiguilles en bois ou en plastique. Ces matières sont moins intimidantes et au pis-aller, la perte d’aiguilles en plastique ou en bois est moins importante.


Si on confisque vos Chiao goo ou vos Addi :

Vous pourrez les acheminer par la Poste dans une enveloppe matelassée pré-affranchie, mais assurez-vous qu’il y a un service postal à l’aéroport.


Dans 28 aéroports américains, le service Airport Mailers existe pour que vous puissiez expédier vos items par la poste moyennant des frais.


En France, c’est le service tripperty.com qui est situé (pour le moment) à l’aéroport de Marseille qui s’occupe d’acheminer vos items confisqués pour 15 €. Il est question d’étendre le service aux aéroports de Nice et de Paris.


Morale de cette histoire, on s’informe et on se prépare.


Bon voyage!


Monique Kadowaki

La Maillerie

 




Pour en savoir plus :


Canada : https://www.catsa-acsta.gc.ca/fr/

Europe : europ-assistance.fr

Europe (France) : tripperty.com

États-Unis : tsa.gov

États-Unis : airportmailers.com